1. Risques liés à l’utilisation agricole des produits phytopharmaceutiques

Toute manipulation et utilisation de produits phytopharmaceutiques engendrent des risques pour la santé de l’utilisateur, du consommateur et de l’environnement.

Risque = danger x exposition

Ainsi, le risque peut être réduit en diminuant le danger et/ou l'exposition.

Le danger est lié à la toxicité des produits phytopharmaceutiques. L'étiquette présente sur les bidons informe l'utilisateur du danger intrinsèque au produit par les pictogrammes (toxique, nocif, dangereux pour l'environnement…) et par les phrases de risque.

L'exposition est fonction :                                                                                                          

  • de la fréquence des traitements
  • de la durée des traitements (ou de la durée de manipulation de produits)
  • des moyens que l'utilisateur met en œuvre pour se protéger et protéger son environnement durant les traitements.

Imaginons que le risque lié à l'utilisation d'un produit phytopharmaceutique soit représenté par un lion. Dans la savane africaine, le risque que nous courons est élevé car nous sommes sans défense et exposés à une attaque probable du lion.

Par contre, dans un zoo, le risque est proche de zéro. En effet, le lion est toujours aussi dangereux mais étant enfermé dans sa cage nous ne sommes pas exposés à son attaque, il ne pourra plus nous atteindre.

Pour limiter les risques liés à l'utilisation de produits phytopharmaceutiques, l’utilisateur peut :

  • réduire le danger en choisissant un produit moins dangereux (ayant un profil toxicologique et éco-toxicologique plus favorable)
  • diminuer l’exposition par le port des équipements de protection et en évitant les pertes diffuses et ponctuelles dans l’environnement.